Saint Symphorien, de Pléneuf-Val-André... à la Vallée des Saints.

Le patrimoine culturel et artistique Breton sculpté dans la pierre

Saint Symphorien serait arrivé sur nos côtes au VIe siècle, période "d'exil spirituel" pour de nombreux religieux de l'île de Bretagne ayant traversé la manche et accosté sur les côtes d'Armorique. Nombreux sont ceux qui ont laissé leurs noms à une paroisse et sont devenus des Saints Bretons, vénérés sur tout le territoire de l'actuelle Bretagne. 

Statue

La grève que nous appelons aujourd'hui plage du Val André est le lieu où Saint Symphorien aurait donc débarqué au VIe siècle.

Aujourd’hui, sa statue est implantée face à la mer devant la chapelle de Pléneuf-Val-André depuis le 22 août 2020 et a subi avec succès les premières épreuves de son environnement : soleil, vent, pluie, neige… regards et commentaires. Elle est là pour l’éternité. Cette statue, sculptée par Olivier Lévêque est la première partie d’un projet dont le but est de créer un symbole visuel à caractère historique, culturel et artistique.

Une deuxième statue de Saint Symphorien par le même sculpteur est en cours de création. Elle sera implantée à la Vallée des Saints de Carnoët. Ce site des Côtes d’Armor, au cœur de la Bretagne, est à 15 minutes de Carhaix. L’association qui développe le site ambitionne d’y implanter 1000 sculptures monumentales taillées dans du granit breton, une véritable île de Pâques bretonne ! 

Le chantier se déroulera du 7 juin au 2 juillet 2021 et la mise en place sur site aura lieu vers le 10 juillet 2021. L’inauguration aura lieu en 2022 à Carnoët. La statue sera ensuite bénie par Mgr Denis Moutel, évêque des Côtes d'Armor.

Les deux statues ont de nombreux points communs mais si celle de Pléneuf-Val-André est à taille humaine (1m70), celle qui sera installée cet été à la Vallée des Saints sera haute de près de 4 m !

Les symboles représentés sur les deux statues sont les mêmes : l’eau, la vie, l’auge, le vent, les vagues et l’ilot du Verdelet symbole territorial de Pléneuf Val André.