-A +A

Rencontrer les oiseaux marins au Cap d’Erquy

J’embarque au Port d’Erquy à bord de « l’Oiseau du Cap », une vedette d’Armor Navigation.

Un spectacle grandeur nature !

Longer la côte et se retrouver au pied de 70 mètres de falaises de grès rose entre le Cap d’Erquy et le Cap Fréhel est un point de vue inédit et surtout une réserve ornithologique extraordinaire de par sa diversité d’oiseaux marins.

C’est l’heure du départ à Erquy près du port de pêche.

Je m’installe sur le pont, pour respirer à fond et croire un instant que je pars à l’aventure.

On embarque au port d’Erquy. Déjà la manœuvre dans le port me donne une vision différente, on se faufile parmi les bateaux de pêche, on s’éloigne de la Criée adossée à la falaise, le regard prend la mesure de la plage du centre, et bye-bye le phare blanc et rouge du Port d’Erquy, on revient dans 2 heures et demi…

Les paysages vue de la mer sont grandioses en Bretagne.

Passé le Cap d’Erquy, on a une vue imprenable sur les plages sauvages et les falaises de grès rose, on frôle l’îlot Saint-Michel…. On pourrait être tentés de débarquer, mais déjà on aperçoit le Cap Fréhel et la promesse d’autres découvertes.
En effet, la vedette fait une pause au plus près de la réserve ornithologique : ici aussi il y a des pingouins ! et des guillemots, et des cormorans… heureusement, le marin-guide nous aide à les repérer sur ce « mur » de pierre où ils ont posé leurs nids. L'équipage décrit et commente en direct ce qui se déroule sous nos yeux : la découverte côté mer est aussi riche d’informations sur l’histoire entre les stations balnéaires, les activités économiques locales, la géologie… c’est plus qu’une simple balade en mer !

Un grand bol d’air garanti au large des Caps d’Erquy et Fréhel.

Demi-tour sous le Fort-La-Latte, le temps de prendre cette incroyable forteresse de pierre surplombant la mer en photo, et la vedette s’élance vers le large. La vitesse, l’air de la mer qui fouette le visage, je respire à plein poumons en regardant vers l’horizon, quel plaisir ! Et puis c’est le retour dans la Baie d’Erquy, qui apparaît bien accueillante après cette virée marine…

Parfois on croise même des dauphins à Erquy.

Le +  lors de cette croisière entre les 2 caps, ce sont les découvertes, les surprises. Le point de vue idéal pour admirer les paysages bien sûr, et la flore, la faune de ce littoral classé Natura 2000. Certains jours, on peut même avoir la chance de croiser des dauphins…