Le Verdelet

À la découverte du Verdelet à Pléneuf-Val-André

Légende du Verdelet

On raconte qu’un jour, le géant Gargantua se promenait sur la côte du Val-André. Le glouton devait certainement chercher un endroit où faire une sieste après avoir mangé et bu plus que de raison. Toujours est-il qu’il fut gêné par un « caillou » dans sa botte. Il l’envoya valser négligemment, et manqua de peu la pointe de Pléneuf ! Pour le géant une simple pichenette suffit à faire atterrir ce qui était en fait un énorme rocher, au large du Val-André. Ainsi s’en fut Gargantua en marchant d’un bon pas : l’îlot du Verdelet était né.

Réserve ornithologique

Classé depuis 1973, de nombreux oiseaux marins viennent y nicher et notamment le grand cormoran dont c’est l’un des rares sites de nidification. Pendant les grandes marées vous pourrez traverser le tombolo qui y mène, et apprendre à vos bouts de chou à reconnaître les différentes espèces qui se cachent sous les rochers, en prenant bien soin de ne pas trop les déranger !

Balade à pied jusqu'à l'îlot

Pour traverser, veillez à ce que le coefficient de marée soit supérieur à 90. Partez 1h30 à 2h avant l’heure de la basse mer, et commencez à revenir 30 à 45 minutes après cet horaire.

L’îlot est un haut lieu de la pêche à pied, alors à vos griffes et épuisettes !