Poissons

Amenez de l’iode sur vos papilles

Quel poisson allez-vous choisir aujourd'hui ?

En provenance de la criée d’Erquy, le poisson se retrouve dans toutes les assiettes : cru, en filet,
en choucroute de la mer, en brandade ou encore en papillote, c’est une véritable farandole
de saveurs !

Accompagné de riz ou de petits légumes vous saurez trouver le plat de vos envies, et ce à chaque saison...

 

Pêche à la Coquille St-Jacques - A. Lamoureux

Tout commence
par la pêche

Au départ du port d’Erquy, les bateaux prennent la direction du large pour plusieurs heures en mer le long des côtes bretonnes. Cependant, le temps de pêche est réglementé selon les espèces. Il existe plusieurs procédés de pêche, parmi lesquelles la pose de filets fixes, la pêche en chalut et la pêche à la ligne. Les marins-pêcheurs des Côtes d’Armor misent sur une pêche durable.

 

Criée d'Erquy - ©Grand Site Cap d'Erquy Cap Fréhel

La criée d’Erquy,
où tout se décide

Une fois rentrés au port, les pêcheurs débarquent leur précieuse pêche et la confient à la Criée d’Erquy, où le poisson continue son chemin vers votre assiette ! Tri, pesée, étiquetage, tout est fait selon un ordre bien précis avant la mise en vente. La criée d’Erquy est 5e de France en terme de valeur marchande, grâce à des produits tels que la sole ou le turbot, la coquille Saint-Jacques, le homard...

Les professionnels sont les seuls à pouvoir profiter de la vente en directe de la criée. Rassurez-vous, tout ce beau poisson se retrouve sur les étales des poissonneries alentours et les chefs des restaurants se font également un plaisir de vous cuisiner ces mets d’une fraîcheur incomparable, réservez votre table !

 

     

Le bar commun, un poisson guerrier

Le bar commun,
un poisson guerrier

S’il y a un poisson retenant l’attention parmi le large choix local, c’est bien le bar commun...
Ce poisson, de 35 à 80 cm de long en moyenne et pouvant aller jusqu’à 4 ou 5 kg, apprécie tout particulièrement les rochers et falaises. Car le bar est lui aussi un pêcheur, il chasse dans les rochers des petits poissons ou crustacés pour se nourrir. Les amateurs de la pêche récréative en mer voient en lui un réel adversaire car il ne se laisse pas faire et l’attraper se mérite !

Sa chair ferme, délicieuse et néanmoins maigre, offre plusieurs possibilités de cuisson. Une grillade de 20 min au four avec un peu d’aneth et un trait d’huile d’olive ou encore en croûte de sel transformeront votre prise en un succulent repas.