Nid de Pie dans les arbres

La lumière de décembre décline doucement et balaye d’or les falaises de gré rose du Cap d’Erquy. Après une belle journée à user nos souliers sur le sentier des Douaniers, il est l’heure de rejoindre notre refuge pour la nuit… Une auberge à la Grande Ourse, ça vous dit ?

 

17h00 : ça y est les rayons du soleil disparaissent et ce soir on a décidé de dormir dans les arbres ! On arrive au lieu-dit La Ville es Renais où Solenn, nous accueille avec son grand sourire et sa bonne humeur. A quelques mètres du sol (et un peu plus près des étoiles), notre cabane le Nid des Hirondelles nous ouvre les bras pour une nuit pleine de promesses avec vue imprenable. Le must : le lit rond de 2,10 mètres de diamètre. Avec matelas chauffant s’il-vous-plaît !

Dans le calme d’une nuit sans nuages, les étoiles chuchotent à nos oreilles et la voûte céleste s’anime sous nos yeux. On s’éveille doucement le lendemain matin. “- Tu as eu froid toi ? - Pas le moins du monde !” Notre nid, isolé avec 80mm de laine de mouton est un véritable cocon.

Notre seconde journée en terre bretonne démarre sur la terrasse, déjà baignée d'une douce lumière. Là, notre panier petit-déjeuner nous attend : produits bio et locaux soigneusement sélectionnés. Un plaid sur les épaules, de quoi ravir nos papilles et faire le plein d’énergie.  

Il est déjà temps de reprendre la route. On prend congé de notre merveilleuse hôtesse, qui nous salue dans un rayon de soleil, ou, plutôt, un rayon de Solenn…

 

Pile poil !

Isolant naturel, la toison du mouton composée de 2 sortes de poils :

  • > “la petite laine”, poils courts, fins et ondulés, assure l’isolation thermique ;
  • > “les jarres”, poils superficiels plus longs et grossiers, protègent des intempéries, vent et pluie. Idéal pour la Bretagne !

  • Nid de Pie @La Ville ès Renais